[Communiqué] Journée internationale de la jeunesse : les élu-es s’engagent à promouvoir la participation citoyenne des jeunes

Journée internationale de la jeunesse : les élu-es s'engagent à promouvoir la participation citoyenne des jeunes

MONTRÉAL, le 12 août 2020 /CNW Telbec/ – À l’invitation du Regroupement des organismes communautaires autonomes jeunesse du Québec (ROCAJQ), un nombre record d’élu-es (26) et plusieurs citoyen-nes de la province ont décidé de souligner la Journée internationale de la jeunesse en signant la Déclaration d’engagement jeunesse, une déclaration portée par le ROCAJQ et la Coalition Interjeunes encourageant l’inclusion sociale et le développement du pouvoir d’agir des jeunes.  

La pandémie et le confinement des derniers mois ont eu des impacts majeurs sur les jeunes, notamment au niveau de leur parcours scolaire et de leur santé mentale. En signant cette déclaration, les signataires ont envoyé le message que les jeunes comptent, qu’ils sont des citoyen-nes à part entière et que nous nous devons d’écouter leurs préoccupations. Ce geste témoigne de leur désir d’assurer la place et les moyens pour une participation active des jeunes dans l’espace public.

D’abord, le premier ministre du Québec et responsable des dossiers jeunesse pour le gouvernement monsieur François Legault a généreusement accepté de signer la déclaration en ce 12 août, Journée internationale de la jeunesse. Qui plus est, l’adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse et député de Beauce-Sud monsieur Samuel Poulin a joint sa voix à la démarche en signant lui aussi la déclaration, envoyant ainsi le message que le gouvernement du Québec est à l’écoute des jeunes et que leur participation citoyenne est essentielle au développement de la société québécoise.

La cheffe de l’opposition officielle et députée de Saint-Henri-Sainte-Anne, madame Dominique Anglade, a elle aussi signé cette déclaration en compagnie de la directrice du Centre d’aide à la réussite et au développement (CARD) et des jeunes fréquentant l’organisme. La députée libérale de Bourassa-Sauvé, madame Paule Robitaille, a aussi pris cet engagement avec la mairesse de Montréal-Nord madame Christine Black, la conseillère d’arrondissement Renée-Chantal Belinga, ainsi que la conseillère et le conseiller de la Ville madame Chantal Rossi et monsieur Abdelhaq Sari. Ils se sont quant à eux rendus au Centre des jeunes l’Escale, dans Montréal-Nord, pour signer la déclaration et échanger avec les jeunes et la directrice de l’organisme Sophie Laquerre-Duchesne.

La députée solidaire de Taschereau et porte-parole du deuxième groupe d’opposition pour les dossiers jeunesse, madame Catherine Dorion, a fait de même alors qu’elle s’est rendue dans les locaux du Centre communautaire et résidentiel Jacques-Cartier à Québec.

Dans l’est de Montréal, nous avons eu le privilège de voir trois élus de différents paliers gouvernementaux apposer leur signature au bas de la déclaration. En effet, le maire de l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve monsieur Pierre Lessard-Blais, le député caquiste de la circonscription de Bourget monsieur Richard Campeau, ainsi que le député bloquiste monsieur Mario Beaulieu, se sont tous les trois engagés envers les jeunes de leur communauté en signant conjointement cette déclaration.

Au Bas-Saint-Laurent, l’intérêt a été marqué par les élu-es locaux pour les jeunes de la région. D’abord, le député bloquiste de Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques, monsieur Maxime Blanchette-Joncas, et le député péquiste de Rimouski monsieur Harold LeBel, ont tour à tour accepté de signer la déclaration jeunesse en compagnie de Michel Lessard, directeur de l’organisme Je Raccroche à Rimouski. Puis, le maire de Rimouski, monsieur Marc Parent, a aussi signé la déclaration aux côtés de représentants et représentantes de toutes les neuf municipalités de sa MRC : le préfet Francis St-Pierre (Saint-Anaclet-de-Lessard), Francis Rodrigue (Saint-Anaclet-de-Lessard), Robert Duchesne (Saint-Narcisse-de-Rimouski), Paul-Émile Lévesque (Saint-Marcellin), Gilbert Pigeon (Saint-Eugène-de-Ladrière), Yves Galbrand (Saint-Fabien), Mylène Vézina (Saint-Valérien), Dorys Taylor (Esprit-Saint) et Langis Proulx (La Trinité-des-Monts).

Plusieurs MRC ont aussi joint leur voix à ce mouvement visant à reconnaitre l’importance de la participation citoyenne des jeunes. C’est le cas de la MRC d’Arthabaska, alors que son préfet M. Alain St-Pierre a signé la déclaration au nom de la MRC. Les membres des comités jeunesse de la MRC des Jardins-de-Napierville ainsi que de la MRC d’Antoine-Labelle ont eux aussi décidé de joindre ce mouvement en apposant leur signature.

Enfin, M. Clifford Moar, Chef de la Première Nation des Pekuakamiulnuatsh a lui aussi signé la déclaration en compagnie de membres de Katakuhimatsheta (Conseil des élus) et de représentants du Conseil des jeunes Pekuakamiulnuatsh de Mashteuiatsh.

« Au nom des jeunes, de nos membres et des partenaires de la Coalition Interjeunes, nous sommes heureux que de nombreux élu-es aient choisi d’affirmer leur engagement à écouter, soutenir et inclure la jeunesse. Ce message lancé aux jeunes est important en ce contexte de pandémie où leur bien-être devra être au cœur de nos préoccupations. », a conclu Mme Julie Ouellet, directrice du ROCAJQ.

Le ROCAJQ regroupe 63 organismes, répartis sur l’ensemble du territoire québécois, qui font une différence dans la vie de plus de 300 000 jeunes pour qu’ils aient une place dans la société, un présent positif et un avenir prometteur. 

SOURCE Regroupement des organismes communautaires autonomes jeunesse du Québec

Renseignements: Jean-Michel Coderre Proulx, Responsable des communications, ROCAJQ, (514) 588-5927 – projets@rocajq.org

Offre d’emploi | Conseiller, conseillère aux membres et municipalités

Offre d'emploi | Conseiller, conseillère aux membres et municipalités

Tu souhaites que nos communautés donnent plus de place aux jeunes et plus particulièrement ceux qui ont des parcours de vie différenciés ? Tu as des talents variés que tu souhaites mettre à profit pour aider des organismes communautaires et soutenir des organisations et municipalités qui désirent travailler avec des jeunes ? Tu souhaites occuper un rôle de conseiller dans une organisation innovante ? Animer des événements rassembleurs te motive ? Avoir des tâches et des journées différentes en compagnie d’une équipe chaleureuse et dynamique te stimule ? Postule aujourd’hui !

EN BREF

Le ou la conseiller.ère assure un service-conseil, d’analyse de besoins et le déploiement de divers projets répondant aux besoins des membres du ROCAJQ grâce à son expertise des pratiques de gestion, des techniques d’animation et de facilitation créative, des connaissances sur les enjeux communautaires, sur la jeunesse et sur l’innovation sociale. Ce poste se fera en travail d’équipe avec un collègue où le partage des mandats s’effectuera en fonction des forces et intérêts de chacun.

PLUS EN DÉTAIL

L’éventail des mandats est varié ; la particularité de ce poste est de pouvoir s’adapter aux réalités et besoins particuliers de chacun de nos membres et des organisations municipales qui déploient une stratégie jeunesse sur leur territoire. Voici des exemples de mandats :

  • Conseiller et accompagner stratégiquement les directions générales (DG) des membres et/ou leurs conseils d’administration (CA) ;
  • Entretenir une relation de soutien (coaching/rôle-conseil) auprès de chacun des membres : bien comprendre leur réalité et leurs besoins, afin de les amener à développer leur autonomie décisionnelle ;
  • Répondre aux besoins des membres, en leur offrant un soutien individualisé sur mesure :
    • Soutien dans les demandes de subvention, des redditions de comptes, des états financiers ou des règlements généraux ; o Service-conseil lors de conflits internes (employés, CA, direction) ;
    • Service-conseil et/ou animation d’assemblé générale annuelle (AGA) ;
    • Animation des réflexions sur la planification stratégique : facilitation de groupe, « team building », d’ateliers de travail, etc. ;
    • Développement et animation des ateliers et formations diverses dans un contexte d’expérience créative (design thinking), favorisant les notions de la gestion du stress, la cohésion, l’esprit d’équipe, la communication interpersonnelle ou autre.
  • Offrir un service de consultation stratégique auprès des CA et/ou directions d’organismes membres ;
  • Épauler, conseiller et accompagner les organisations municipales qui déploient une stratégie jeunesse sur leur territoire, en leur offrant un soutien individualisé et sur mesure ;
  • Par une approche personnalisée et adaptée aux réalités des membres, guider et accompagner les équipes de direction dans le développement de leurs compétences de gestion : volets administratifs, corporatifs et/ou organisationnels, connaissance des structures de gestion des différents ministères, gestion des ressources humaines, etc. ;
  • Partager l’information stratégique et pertinente au sujet des membres auprès de l’équipe, afin que cette dernière bénéficie d’une compréhension globale de la réalité des membres et puisse en conséquence influencer les instances politiques, économiques, culturelles et sociales en lien avec la jeunesse.

Aussi :

  • Œuvrer au développement du ROCAJQ par le recrutement de nouveaux membres et l’octroi de contrat ;
  • Participer à l’élaboration de la programmation du congrès annuel du ROCAJQ. Animer des ateliers de travail selon les besoins déterminés par l’équipe du ROCAJQ et les membres ;
  • S’implique dans la réalisation des événements du ROCAJQ (AGA, Gala des prix Leviers, GCJ, etc.)
  • Représenter, à l’occasion, le ROCAJQ lors d’événements des membres : AGA, anniversaires ou autres ;
  • Organiser et faire la tournée des membres qui sont situés dans des régions plus éloignées, etc.

TU ES LA PERLE RARE, SI :

  • Tu possèdes un diplôme universitaire dans un domaine lié au poste et au moins 5 années d’expérience dans un poste similaire ;
  • Tu connais les enjeux touchant la jeunesse et tu as une grande compréhension du milieu communautaire, municipal et idéalement du milieu des affaires ;
  • La suite Microsoft Office ne te fait pas faire de l’urticaire et le code Morin n’a plus de secret pour toi ;
  • Surtout : Tu as un grand sens de l’initiative et tu es orienté.e vers les solutions ;
  • Tu fais preuve de flexibilité et tu sais t’adapter aux changements fréquents ;
  • Tu es disponible pour te déplacer fréquemment ;
  • Tu as un esprit créatif, curieux et « intrapreneurial » ;
  • Tu aimes le travail d’équipe ;
  • Tu sais faire preuve de discrétion et de tact lors de situations délicates ;
  • Tu aimes influencer et proposer des solutions « gagnant-gagnant » ;
  • Tu as d’excellentes aptitudes interpersonnelles et une grande capacité d’écoute.

ON T’OFFRE

  • Des avantages sociaux et 6 semaines de vacances par année (dont 2 à Noël) ;
  • Une semaine de 35 heures au taux horaire selon l’échelle salariale en vigueur qui débute à 24,50 $ ;
  • Un travail non routinier qui s’effectue par moment à partir du bureau et un peu partout aux Québec, auprès des membres et des municipalités qui le requièrent ;
  • Une équipe de travail dynamique et positive, que tu vas adorer ;
  • Possibilité de travailler en télétravail au besoin (ou en pandémie) ;
  • Une organisation à valeurs humaines avec un membership stimulant qui a une action sociale importante auprès des jeunes aux parcours de vie différenciés.

Pour postuler : envoyer CV et lettre de motivation à direction@rocajq.org
Date limite : 16 août 2020

Communiqué : Gala Tremplin du ROCAJQ

Communiqué : Gala Tremplin du ROCAJQ

Le ROCAJQ félicite les lauréats 2019 du Gala Tremplin, qui souligne l’action communautaire auprès des jeunes

Montréal, le 30 avril 2019 – Pour avoir fait preuve d’excellence, le Regroupement des organismes communautaires autonomes jeunesse du Québec (ROCAJQ) tient à féliciter l’ensemble des lauréats du Gala Tremplin 2019, qui s’est déroulé le 25 avril dernier en marge de son congrès annuel. Les actions soulignées lors du Gala témoignent des solutions novatrices mises en place par des groupes communautaires de partout au Québec, en réponse aux besoins grandissants des jeunes aux parcours de vie différenciés.

Dans son mot d’ouverture, M. Samuel Poulin, adjoint parlementaire du premier ministre du Québec (volet jeunesse), a tenu à reconnaître l’engagement des organismes communautaires auprès de la jeunesse du Québec. « Comme gouvernement, notre volonté, c’est de vous appuyer, » a déclaré le député de Beauce-Sud, qui s’est adressé à l’auditoire dans un message vidéo.

Lors de cette soirée haute en émotions, le Bureau de consultation jeunesse (BCJ) s’est vu décerner le prix Bâtisseur — à l’aube de son 50e anniversaire — pour ses efforts inlassables auprès des jeunes. « Pour sa capacité à se renouveler et à faire de la place au leadership jeunesse, le BCJ mérite amplement cet honneur », a affirmé Mme Julie Ouellet, directrice générale du ROCAJQ. « C’est tout un exploit de continuer d’innover après un demi-siècle d’existence ! »

Parmi les autres gagnants de la soirée, Toxic-Actions de Dolbeau-Mistassini — qui œuvre en prévention des toxicomanies et du jeu pathologique — est reparti avec le prix Déploiement pour la qualité du travail de son équipe et leur dévouement au quotidien dans la communauté.

Quant au prix Ancrage, il a été remis à l’organisme Dans la rue, en reconnaissance de son excellente réputation au fil des ans et de son impact positif auprès de milliers de jeunes en situation d’itinérance.

Le ROCAJQ souhaite que ces marques de reconnaissance servent à propulser l’action de ses membres dans l’avenir et leur inspirent de futures réussites.

L’événement avait lieu en présence de Mme Alexandra Simard — attachée politique de Mme Émilie Foster, députée de Charlevoix–Côte-de-Beaupré. Pour les membres du ROCAJQ, il s’agissait de l’aboutissement de toute une année de travail et d’intervention auprès des 12-35 ans.

À propos du ROCAJQ

Le ROCAJQ défend et représente les intérêts de 60 organismes communautaires autonomes jeunesse dispersés sur tout le territoire québécois. Ensemble, les membres du ROCAJQ font une différence dans la vie de plus de 300 000 jeunes afin qu’ils aient une place dans la société, un présent positif et un avenir prometteur.

Le ROCAJQ est aussi un pilier au sein de la Coalition Interjeunes, représentant 357 organismes fréquentés par des jeunes de partout au Québec.

– 30 –

Pour de plus amples renseignements, communiquez avec :

Julie Ouellet, directrice générale, ROCAJQ
514 463-2721
direction@rocajq.org

Offre d’emploi – En Marge 12-17 – Intervenant communautaire sur la liste de rappel

Tâches et responsabilités :

  • Accueil et évaluation des jeunes de 12 à 17 ans ;
  • Accompagnement et intervention auprès des jeunes ;
  • Intervention individuelle et de groupe ;
  • Concertation avec les organismes du milieu ;
  • Animation ;
  • Gestion du quotidien à l’hébergement ;
  • Assister à une rencontre de supervision 1 fois par mois

Disponibilités :

  • 2 quarts de travail par semaine ainsi qu’1 fin de semaine sur 2, et ce de jour, de soir ou de nuit
  • Possibilité de participer à toutes les réunions d’équipe le lundi de 13h à 16h (3 heures rémunérées garanties par semaine !)
  • Possibilité de participer aux soupers d’équipe et aux rencontres spéciales de l’organisme !

Exigences :

SCOLARITÉ :

  • Diplôme d’études en cours : 2e ou 3e année collégiale ou 1ère-2e-3e année du premier cycle universitaire : dans les domaines de service social, de criminologie, psychoéducation ou tout autre domaine touchant la relation d’aide.

APTITUDES :

  • Intérêt pour l’intervention communautaire en contexte d’hébergement temporaire ;
  • Capacité de gestion de stress et à intervenir en situation de crise
  • Connaissance en santé mentale, toxicomanie, lois touchant la jeunesse, défense des droits ;
  • Sens clinique, esprit d’initiative, leadership, créativité, sens de l’organisation et habiletés d’animation
  • Facilité à travailler en équipe
  • Capacité d’intervention auprès des familles
  • Bilinguisme, un atout.
  • Expérience de travail en intervention, un atout.

Prière de faire parvenir votre Curriculum Vitae ainsi qu’une lettre de présentation par courriel à l’adresse suivante : coordination@enmarge1217.ca avant le 26 mars 2013. La date de l’entrevue est fixée pour le  2 avri1 2013 à 13h00.

 

Évasion St-Pie X

Lancement de La recherche-action-participative du PSFL a permis de mieux comprendre
le défi de bien manger AVEC des parents qui vivent l’insécurité alimentaire et des
situations de pauvreté.  Venez en grand nombre! Télécharger le PDF