[Communiqué de presse] Légalisation du cannabis – Le ROCAJQ demande des investissements majeurs en prévention et en intervention auprès des jeunes

À l’occasion du Forum d’experts sur l’encadrement de la légalisation du cannabis au Québec (19-20 juin), le Regroupement des organismes autonomes jeunesse du Québec (ROCAJQ) invite les gouvernements provincial et fédéral à faire preuve de prudence dans l’élaboration des mesures d’encadrement et de contrôle sur l’accès au cannabis. Ces mesures pourraient contribuer à une banalisation de la consommation et doivent impérativement être accompagnées d’investissements majeurs en prévention et en intervention.

« Au sein du ROCAJQ, qui préconise la décriminalisation du cannabis, la légalisation soulève de grands questionnements, particulièrement en ce qui a trait  à l’incidence de cette drogue sur la santé physique et mentale des jeunes » explique Sylvie Norris, directrice du regroupement. Il est nécessaire de bien sensibiliser les jeunes aux dangers potentiels de cette drogue, mais il faut aussi soutenir adéquatement les groupes qui travaillent auprès de ceux aux prises avec des problèmes de consommation. « Les organismes jeunesse ont développé une solide expertise terrain auprès des jeunes, notamment dans une approche de réduction des méfaits. Ils connaissent les chemins pour aller à leur rencontre et possèdent le savoir-faire pour les accompagner. Les inquiétudes qu’ils expriment doivent être prises en considération; ils doivent faire partie de la solution » souligne Sylvie Norris.

– 30 –

Suivez le Forum d’experts sur l’encadrement du cannabis au Québec en direct ou en différé.

Renseignements
Joakim Lemieux, agente des communications
514 229-1597
communications@rocajq.org